Rencontre des associations ANIMA et AMK le 10 septembre 2011 à Montpellier

COMPTE-RENDU  RENCONTRE  ASSOS.  ANIMA  et  AMK

Réunion de Montpellier le  10 Septembre 2011

Cette réunion avait pour but de partager nos connaissances médicales, administratives, et personnelles sur nos associations qui œuvrent en Casamance depuis une dizaine d’années ANIMA (Association d’Initiatives Médicales pour l’Afrique) et AMK (Actions Médicales Kassoumaye).

PRESENTATION DES PARTICIPANTS :

 

Pour ANIMA :

  • Docteur Yves Menguy, Président fondateur, ancien médecin militaire, généraliste, chef de service à temps partiel à l’Hôpital de Nyons (Service Moyen Séjour) jusqu’à sa retraite fin 1998, date à laquelle il s’est lancé dans l’action humanitaire au Mali et en Casamance. C’est sa passion pour la voile qui l’a amené à travailler au sud du Sénégal et lui a permis de rencontrer Benoît Garçon et AMK  en 1999. La mer nous aura permis de nous trouver et c’est pour nous une grande joie.
  • Lyliane Menguy, membre du CA, contribue grandement à l’apport de fonds (10.000€ sur 26000€ en 2010) par son « Atelier de Laines et de Colliers » qu’elle gère avec beaucoup de sens artistique et auquel elle consacre son temps.
  • Docteur Faure, cardiologue à Orange, en retraite.
  • Docteur Mireille Lacroix, médecin généraliste.
  • Christine Chantelauze, pharmacienne dans le Béarn, titulaire du D.U.  PAH (Pharmacie Aide Humanitaire à Caen).
  • Sophie Mailhé, infirmière en activité, membre du CA, secrétaire d’ANIMA.
  • Philippe Ador, infirmier en activité, membre du CA
  • Hyacinthe Diedhiou, originaire de Casamance. Il tient un campement à Nioumoune, permanent sur place d’Anima, qui le rémunère à l’année.

Pour AMK :

 

  • Docteur Benoît Garçon, fondateur et Président d’honneur
  • Docteur Christine Julia, co-présidente, pneumologue, en activité
  • Docteur Didier Basset, spécialiste de maladies tropicales
  •  Docteur  Annie Basset
  • Marie Sylvie Massie, co-présidente, en charge de la pharmacie
  • Isabelle Kolopniki, infirmière en activité
  • Hervé Canivet, membre du CA, trésorier

LIEUX D’ACTIVITÉ

 

Pour ANIMA :

Travail au nord de la Casamance dans le district de Diouloulou, région de Bignona, avec quelques incursions sur la rive gauche du fleuve Bandial, Pointe St Georges, Cachouane et Carabane.

Trois missions par an de quatre semaines avec équipes itinérantes multidisciplinaires sur les îles Bliss, Karone et Petit Kassa. Les déplacements se font actuellement sur deux pirogues dont l’une est mise à disposition par « Marins sans Frontières » et l’autre prêtée par Hyacinthe (moteurs appartenant à ANIMA). Lors de ces missions activités de soins médicaux et dentaires (optique, kinésithérapie aussi), ainsi que  médecine scolaire pour les enfants des Écoles Primaires. Les comités de santé fixent le prix des consultations acquittées par les patients : l’argent recueilli est laissé à disposition du comité pour achat de médicaments.

Attribution de bourses (600 € par année) à des étudiants dans le domaine de la santé (Étudiants en médecine à Bamako, Sages-femmes, IDE), soutien de la formation des ASC et des matrones. Il est toujours difficile de se faire communiquer les résultats. Un institut privé de formation en soins infirmiers à Ziguinchor obtient de bons résultats en présentant ses candidats aux diplômes d’Etat. Exceptionnellement soutien financier pour des formations en France (Master en épidémiologie d’une femme médecin, formation en échographie obstétricale d’une SF).      Formation sur le terrain en compagnonnage de soignants intégrés dans l’équipe.

ANIMA intervient auprès du médecin-chef régional à Ziguinchor pour la nomination d’infirmiers : Diogué a ainsi vu sa case de santé transformée en poste de santé en 2010.

Depuis 2002 ANIMA a formé à l’art dentaire, avec succès, un jeune interprète sans qualification préalable. Il a participé depuis à toutes les missions : ANIMA a pu le faire admettre comme aide-soignant à l’hôpital régional où il fournit un travail de vrai dentiste ! Nous avons un projet de laboratoire de prothèses dentaires sur Nioumoune et éventuellement en collaboration avec AMK sur Elinkine où cet assistant dentaire pourrait travailler ; il a commencé avec une bourse ANIMA à se former aux techniques de prothèses.

ANIMA a créé un laboratoire d’optique à l’hôpital de Bignona en formant un aide opticien. Des opticiens métropolitains viennent passer plusieurs semaines sur place. Deux ophtalmologistes du Vaucluse viennent opérer sur place les cataractes et trichiasis avec le chef de service (Technicien supérieur de santé) en ayant fourni matériel opératoire et implants cristalliniens : une lampe à fente permet lors des missions itinérantes d’assurer une consultation ophtalmologique, une fois par an, en dépistant ainsi les cas à opérer tandis qu’un opticien fait aussi partie de la mission avec une boite de verres pour correction des anomalies visuelles.

Enfin l’un de nos projets serait d’installer un médecin sénégalais itinérant sur les îles afin d’assurer une présence médicale ainsi qu’un contact permanent avec les ASC grâce à  la téléphonie portable.

Pour AMK :

 

AMK assure ses activités grâce à un camion que nous avions acheminé il y a quelques années, au sud de la Casamance dans le secteur d’Oussouye.

AMK  a exposé les projets du docteur Julia de travailler en partenariat avec l’hôpital d’Oussouye où le docteur Malik  Badiane a fait une demande auprès de nous afin d’avoir des formations, ce qui serait un complément des missions.

À ce jour, le docteur Badiane avec qui nous avons de nombreux échanges, souhaite que nous traitions de cardiologie et des urgences auprès des ICP. Il a été envisagé que le docteur Faure de l’association ANIMA, lors de sa prochaine mission, propose  une formation d’électrocardiographe à l’hôpital d’Oussouye. AMK se propose de chercher un urgentiste qui voudrait bien se joindre à nous dans ce sens.

Lors de la dernière mission d’AMK, le docteur Ferradou, cardiologue, a pu échographier un adulte et un enfant adressés par ANIMA : il s’avère que le dossier de l’enfant présenté à la Chaîne de l’Espoir par le Dr Faure cardiologue ANIMA vient de recevoir une réponse favorable pour une intervention sans que l’association connaisse encore les modalités de la prise en charge. Un dossier spécifique à la Chaîne de l’Espoir est en cours de constitution à cet effet…

Pour AMK, nous avons un enfant avec une CIV en attente, il semblerait que notre cardiologue qui l’avait vu en premier lieu, et qui a eu quelques échanges avec l’hôpital de Dakar, se tourne vers une opération en France…

Il y a quelques années le Dr Tricoire avait fait opérer deux enfants à la clinique PASTEUR à Toulouse ; il avait porté le diagnostic durant la mission à laquelle il avait participé ; après bien des difficultés administratives et juridiques, il avait fini par obtenir la gratuité de ces opérations ; il avait pu trouver deux familles d’accueil : les deux enfants sont revenus en Casamance.
Le docteur Didier Basset et son épouse ont présenté leurs travaux en Afrique  sur la lèpre à la bilharziose… Quant à la bilharziose, une prévalence importante a ressurgi , due certainement à leur absence pendant quelques années. Aujourd’hui, ils  ont repris leurs bâtons de pèlerins et s’associeront avec plaisir à ANIMA en plus d’AMK  pour lutter contre ce fléau de la bilharziose et de ses complications.

Pour AMK, le Dr Julia à mis en place avec le docteur BADIANE, une collaboration en pneumologie, en apportant des aerosoliseurs dans différents postes de santé et à l’hôpital d’Oussouye. Les resultats sont encourageants, la continuité de cette action doit être assurée. Elle travaille pour importer un appareil de radiologie qu’ Electriciens sans Frontières remontera sur place. Il reste toute la logistique de l’acheminement avec notamment l’intervention des Douanes, dont nous avons longuement parlé, qui présente toujours beaucoup de difficultés … Hyacinthe gardera le contact avec le Dr Julia pour apporter son aide sur place.

AUTRES  SUJETS  DE  DISCUSSIONS :

AMK a parlé des constructions qui ont pu êtres réalisées à Diembering : tout d’abord, il y a quelques années, le poste de santé grâce à Hervé Canivet, et récemment l’internat de jeunes filles avec Claude SAGNES – logisticien responsable du projet – grâce à l’aide financière de la Fondation ORANGE et de la SONATEL. Cet internat permet aux filles plus éloignées de Diembering de suivre une scolarité sans avoir à parcourir le soir des kilomètres, ou sans devoir vivre dans une famille où  elles devraient s’occuper des travaux ménagers en compensation d’un repas et d’un toit pour dormir. Cet internat va être inauguré en novembre et fonctionne maintenant depuis un an et demi.

ANIMA a mis à disposition des îles Bliss et Karone une pirogue ambulance en polyester et un moteur.

Nous avons parlé des problèmes d’eau, des puits : 750 CFA par mois pour le poste de santé de Diembering est demandé à titre d’exemple pour que l’eau arrive au robinet, ce qui est rare. Hervé Canivet doit faire passer au  Dr Menguy, un projet de puits moins onéreux que ceux qu’ils emploient aujourd’hui : ANIMA participe en effet dans le cadre de « Via Sahel » à un programme de « Mille puits  pour le Pays Dogon » au Mali.

La douane devient un réel problème, à Dakar  certainement plus qu’à Cap-Skirring où AMK atterrit. Nous constatons que nous devons vraiment nous tourner vers les responsables pour obtenir le maximum de papiers valides, possible. AMK a signé une convention avec le Dr Badiane  Directeur de l’hôpital d’Oussouye et Tombon GUEYE, PCR de la région d’Oussouye : cela devrait simplifier les choses.

A ce jour AMK a peu de contacts avec le docteur SY à Ziguinchor, mais nous devons le prévenir de nos allées et venues, et lui faire part de nos activités en général, ce que fait ANIMA qui s’adresse avant chaque mission également au Président du Conseil Régional et au Gouverneur de région.

Les deux associations font part des difficultés que nous avons à recruter des médecins et en particulier, des spécialistes (dermatologue, par exemple), mais chacun de nous s’emploie à ouvrir nos portes aux bénévoles qui souhaitent nous rejoindre.

Nous concluons que nous devons obtenir l’aval de nos partenaires casamançais lorsque nous partons en mission et surtout les prévenir de nos déplacements à l’intérieur du Sénégal.

Nous devons aussi,  ANIMA et AMK,  prévenir l’ambassade de France et ne pas manquer de faire signer à nos missionnaires une décharge vu la situation de dangerosité indiscutable ainsi qu’une charte de bonne conduite face aux populations ; aucun d’entre nous au sein de nos associations ne devant  prendre de décisions toute seul.

Nous concluons cette réunion dans l’espoir de fonctionner le plus possible ensemble, de nous réunir vers fin février début mars après les prochaines missions,  et sommes d’accord pour ne pas être sur le terrain pendant les élections Présidentielles Sénégalaises de fin février 2012.

Publicités
Cet article a été publié dans L' ASSOCIATION, RECAP documents publiès. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rencontre des associations ANIMA et AMK le 10 septembre 2011 à Montpellier

  1. diedhiou dit :

    ancienne missionnaire de anima et également la femme de hyacinthe diedhiou correspondant en casamance de anima , je vous encourage que cela soit anima ou amk pour vos actions sur le terrain , car pour y vivre depuis quelques années je vois une grande evolution dans les mentalités face à la prise en charge de la santé et également une grande évolution dans le domaine scolaire , le senegal est en train d évouluer et d améliorer ses conditions sanitaires et scolaires.
    grâve à vous , des gens retrouvent la vue, d autres sont tout simplement guéri et sauvés ( pathologie cardiaque) et …. et puis par le biais des bourses que anima octroie à une personne et bien c est toute une famille qui en sera aidé par la suite.
    bravo pour vos actions et continuez à perseverer dans vos convictions ! et un grand merci pour eux !
    valerie diedhiou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s