Formation : Aperçu des pathologies en Casamance

Aperçu des pathologies en Casamance, Sénégal

Formation préparée par Didier Basset, médecin parasitologue.

Clinique Pasteur, Toulouse, Samedi 29 septembre 2012

Préambule: Cette formation a été initiée et préparée par Didier Basset afin de donner aux membres d’AMK un aperçu des pathologies tropicales qu’ils seront éventuellement amenés à rencontrer lors de missions en Casamance. Ces pathologies souvent peu connues et dont la prévalence est en diminution sont d’autant plus difficiles à diagnostiquer. Comme son titre l’indique, il s’agit ici d’un aperçu, et cette formation pourrait être la première d’une longue liste, nous l’espérons !

Introduction:

– Présentation Géographique du Sénégal et de la Casamance, région dont il faut souligner les particularités: accès géographique limité, isolée du reste du Sénégal par la Gambie. Existence de bolongs (bras de mer pénétrant dans les terres isolant en marée haute de nombreux villages et transformant le paysage en une multitude d’ilots) rendant certains villages difficiles d’accès.

– Présentation du village de Diembering, dans le district d’Oussouye et du poste de santé rénové avec la collaboration de la communauté rurale et d’AMK, inauguré en 2004.

– Rappel sur la politique de santé au Sénégal: Les grandes étapes: Alma Ata 1978, Accords d’Ottawa 1986, Initiative de Bamako 1987, Objectifs du millénaire pour le développement OMD depuis 2000. La pyramide de santé et le rôle des agents de santé.

Ensuite différentes pathologies ont été abordées, de façon interactive, à travers des discussions de cas cliniques, de photos…

LA TUBERCULOSE  au Sénégal:

Quelques chiffres: en 2010, 36 000 nouveaux cas soit 288/ 100 000 habitants. Mortalité: 62/100 000. Actuellement: 8 000 cas / an. La région de Dakar regroupe 42 % des cas. Le taux d’achèvement du traitement est de 77%. Perdus de vue : 11% .

La lutte contre la tuberculose figure parmi les priorités définies par le ministère de la santé sénégalais qui a mis en place le Programme National de lutte contre la Tuberculose (PNT). 2 milliards de FCFA ont été obtenus en mai 2012 par le Global Found.

Le PNT appliquant la stratégie DOTS permet une prise en charge gratuite des personnes atteintes de tuberculose à condition que celles-ci remplissent des critères diagnostiques strictes (BK isolé sur les prélèvements). Ces conditions diagnostiques difficiles ne sont souvent pas remplies … et ces patients ne bénéficient par conséquent pas de la prise en charge gratuite …

Intervention de Christine Julia, pneumologue et vice-présidente d’AMK : présentation du projet pneumologie dans le district d’Oussouye. L’association travaille en accord avec Dr Malick Badiane, médecin chef de district d’Oussouye. Depuis juin 2012: salle de radiographie plombée et installation d’un appareil à radiographie à l’hôpital de district.

Patrick Bernard, pneumologue, rappelle que actuellement à l’hôpital d’Oussouye, le diagnostic de tuberculose est fait sur une impression clinique, d’où l’importance de la mise à disposition de kits diagnostiques ( peu onéreux et pratiques) par Dr Didier Basset et de l’appareil à radiographie….

L’infection à  VIH

Au Sénégal la prévalence est relativement faible avec < 1% de la population. On note cependant des disparités régionales: dans le district d’Oussouye la prévalence est d’environ 2.2%. Par ailleurs la prévalence est plus élevée chez certains groupes à risque : 15 à 30% chez les travailleurs du sexe, 20 à 22% chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes.

Il serait intéressant de mener un travail de prévention des IST, particulièrement au Cap-Skirring, zone touristique.

LE PALUDISME : Il est présent toute l’année en Casamance, avec une  recrudescence autour de la saison des pluies. Quelques chiffres :

  • Au niveau mondial :

En 2005 : 2,5 millions de décès dont 80% en Afrique, 80 % d’enfants de moins de 5 ans

En 2011 : 655 000 décès dont 91% en Afrique, 86 % d’enfants de moins de 5 ans

En Afrique, de 2001 à 2010, ce sont 1,1 millions de décès qui ont pu être évités et une réduction de 58% dans 11 pays, avec un taux de mortalité qui diminue de 33 %.

Mais ces avancées sont fragiles (adaptation du vecteur du paludisme, problème de stock des médicaments, résistance aux  Pyrèthrinoïdes ……)

Au Sénégal, quelques dates sont à retenir :

–       en 1995 : création d’un programme de lutte,

–       en 2003 : arrêt de l’utilisation de la Nivaquine,

–       en 2007 : généralisation du dépistage gratuit par TDR (test de diagnostic rapide),

–       en 2008 : mise en place du programme PECADOM, visant à une prise en charge du paludisme à domicile, par un relai communautaire,

Et plan MILDA , concernant les moustiquaires imprégnées gratuites

–       en 2010 : traitement par les dérivés de l’artémisinine (ACT), gratuit

En Casamance :

–       en 2005, la prévalence est de 39,5 % à Ziguinchor

–       en 2011, la prévalence est de 1,5%

Mais il faut noter des disparités entre Ziguinchor et Oussouye par exemple.

De 2011 à 2015, la prévision définit que le pays soit en phase de pré-élimination, l’objectif étant son élimination en 2015.

Des actions sur le Nord du pays puis dans le Sud, un contrôle des contrefaçons sont à venir. Le problème des tradipraticiens pour le traitement du paludisme existe aussi.

LA BILHARZIOSE URINAIRE :

Des actions ont lieu lors des missions de santé publique d’AMK. Elles permettent un dépistage d’une hématurie par les bandelettes urinaires, un traitement par le Praziquantel et une action de sensibilisation dans les écoles et collèges par le biais de schémas, de jeux de cartes, de dessins…. Les résultats des enquêtes de dépistage depuis 2002 ont été présentés sous forme de tableau comparatif, mettant en évidence une nette diminution de la prévalence en rapport avec ces différentes actions et le traitement distribué.

Autres pathologies abordées: Molluscum Contagiosum, Amibes, Ascaris, Ankylostomes, Anguillulose, Leishmaniose, Rougeole, Trypanosomose, Filarioses lymphatiques, Ver de Guinée, Onchocercose, Lèpre, Ulcère de Buruli, Histoplasmose

CONCLUSION :

Cette présentation du Dr Didier BASSET  a permis d’aborder, de façon interactive, l’éventail des pathologies tropicales rencontrées en Casamance. D’autres réunions pourraient permettre, par la suite, d’approfondir nos connaissances dans les prises en charges de ces maladies. L’on pourrait imaginer des formations centrées sur les maladies rencontrées en consultation lors des missions de soins: élaborer une liste précise de ces pathologies, des discussions sur les conduites à tenir les plus adaptées dans le contexte local.

Par ailleurs  sensibiliser les membres d’AMK aux  particularités socioculturelles de la Casamance à travers des formations abordant l’anthropologie des Diolas semble essentiel. Ceci permettrait une encore meilleure intégration des activités d’AMK dans cette région…

Au travers de cette première formation, des projets pour les futures missions d’AMK se dessinent : un intérêt pour  les pathologies dermatologiques (dermatologues, formations en dermatologie pour les intervenants des missions), pour la prévention des infections sexuellement transmissibles (sensibilisation par les différentes causeries sur place), et autour des problèmes liés à l’eau (sensibilisation à l’hygiène, intervention d’un ingénieur en écologie-hydrologie….).

—————————-

Afin de vous aider, à préparer vos futures missions, les références bibliographiques suivantes ont été retenues :

– M.Gentilini : « MEDECINE TROPICALE », Médecines Sciences Flammarion (nouvelle édition en préparation)

– P.Bouree « AIDE MEMOIRE DE PARASITOLOGIE et de PATHOLOGIE TROPICALE », Médecines Sciences, Flammarion

– J.J.Morand « peau Noire » Format utile éd.

– Bulletin épidémiologique hebdomadaire, recommandation sanitaire des voyageurs: site internet de l’InVS , BEH No 20-21 /2012 (parution annuelle en Mai)

– Wallace Peters et Geoffrey Pasvol « Médecine tropicale et  parasitologie »Médecine- Sciences, Flammarion

Christelle Baillet et Chloé Stengel.

Publicités
Cet article a été publié dans ACTUALITES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s