Compte-rendu Logistique de la mission de janvier 2013

Compte-rendu logistique pour la mission   de janvier/février 2013

 Participants :   Médecins : Benoit GARCON (Responsable) – Patrick BOUSSER – Dominique LEMAITRE        Dentistes : Joëlle PROUST (1ère semaine) – Anne FREMONT – Georges DIATTA       Pharmacie : Chantal GARCON                Infirmière : Ginette DUPUY     Logistique : Jean-Pierre SOLARO – Claude SAGNES         Accompagnés de Ibbu DIATTA et Maïmouna TRAWARE

Villages visités : Diembering (2 jours) , Boukotte, Boudiediet, Cap Skirring, Eloubaline, Elinkine, Ourong, Kagnout, Youtou, Dialang et 1 jour de repos à Carabane.

          Cela devient un lieu commun de dire que la mission s’est passée dans une très bonne ambiance où les nouveaux (la moitié du groupe) se sont parfaitement et très vite mis au diapason. En tout cas bravo à tous pour leur travail dans des conditions souvent précaires.

             Les participations du dentiste Georges Diatta sur toute la durée et de Ousmane N’Diaye, médecin collaborateur du Dr Badiane à Oussouye, ont été très enrichissantes. Elles constituent, à mon avis, une reconnaissance locale de notre activité. Ousmane a été avec nous à Eloubaline, Youtou et Dialang (Kaléane) et a passé 2 soirées à Oussouye chez Elisabeth. C’est quelqu’un que nous devons contacter à chaque mission. Il envisage de s’établir comme généraliste dans le Département d’Oussouye.

         L’expérience du tarif forfaitaire unique (consultation et médicaments forfaitisés à 1000F) proposé par l’ICP de Youtou (comme il l’avait fait en avril 2012) a été pour nous une découverte. Il suffisait d’y penser ! C’est un peu de solidarité.

Cette pratique :     –         libère les pharmaciennes des incessantes demandes du prix à faire payer. Ce temps peut-être passé à expliquer, parler avec les gens, se reposer…                         –         pas d’argent à manipuler à la pharmacie (hormis celui des lunettes)                                –         permet de servir plus rapidement les patients qui souvent poireautent sous le soleil

            Je suggère que la prochaine mission, en contactant au préalable les ICP et Comité de santé, propose ce type de tarification. Le tableau joint donne quelques coûts moyens observés. Au Comité de Santé de chaque village à fixer le tarif qu’il souhaite pratiquer. On peut imaginer que cela ne puisse pas se faire dans certains sites. Cela a été présenté au CdS de Diembering

 La mission :  Sur ce tableau j’ai indiqué les informations obtenues lors des points financiers que je faisais systématiquement en fin de journée en présence du président du Comité de Santé et de l’ICP. Je leur remettais l’argent reçu ainsi qu’un document où figuraient ces données.

             Le nombre de personnes consultées est supérieur (entre +10% et +20%) car ne figurent pas les patients qui ne payent pas : cas sociaux, traducteurs, cuisinières… (lorsque je le connaissais je l’ai fait figurer en indiquant « payants/vus »).   Ce tableau donne des informations sur le prix moyen d’une consultation si on veut forfaitiser. Il varie entre 800F et 1000F, le choix en revenant au Comité de Santé.

 Réunion avec le comité de Santé de Diembering (26/01/2013)

Participants CdS : Ibou Sambou, Cécile N’Diaye, Mina N’Diaye, Jean Gueye, Jacques Diouf

Utilisation des médicaments laissés par AMK :       Même si tous n’ont pas compris, la situation est claire. Ils peuvent être utilisés par l’ICP (ou l’ASC si absence) si nécessaire en faisant la demande au Pdt du CdS qui a la clef des armoires. Un cahier des sorties existe. Il faut le tenir à jour. Les infos nous seront communiquées sur notre demande au Pdt avant chaque mission pour qu’on sache ce qu’il reste dans les armoires AMK. Ibou Sambou le Pdt est bien d’accord sur cette procédure.

         -Le CdS nous a demandé de participer à une réunion le 8 février pour sensibiliser les quartiers à participer financièrement à l’entretien de l’ambulance (seuls 2 quartiers sur 6 l’avaient fait).

 Lunettes :    Je me suis transformé en « Docteur Afflelou » durant cette mission. Fournir des lunettes est apprécié par la population. Elles ont été facturées 1000F. Il faut reconstituer le stock sur place (voir état en possession de Chantal).

 Les villages :     Quelques remarques de logistique. Je laisse à Benoit le soin d’apprécier l’entrain des différents ICP pour participer aux consultations. En général les dentistes ont été installés dans la maternité, lorsqu’elle existe. De façon générale l’accueil des Comités de Santé et de la population est chaleureux. Nous avons souvent payé les boissons du repas de midi, offert, afin de ne pas diminuer leurs recettes.

 Diembering : Toujours autant de monde, en particulier pour les dentistes.

Boukotte : L’ambiance est bien meilleure.

 Boudiediet : L’état de la piste Cabrousse-Boudiediet, qui se creuse lentement, sans parler du risque de croisement avec un camion de sable, me semble incompatible avec l’usage du camion. Nous y sommes allés avec un taxi 4×4 qui attend au début de la piste.

 Cap Skirring : En allant voir l’arrivée des pêcheurs le dernier jour, nous nous sommes aperçus qu’ils n’avaient pas été informés de notre présence quelques jours plus tôt. Il faut donc que dorénavant nous allions mettre nous-mêmes une affiche sur le local situé à proximité.

 Eloubaline : Le décés en moto le matin même d’un jeune homme devant prendre notre pirogue pour assister à notre consultation ( !) explique le faible nombre de consultants, beaucoup étant partis dans la famille du défunt.

 Elinkine :  RAS

 Ourong :      Du retard pour la pirogue mais tout le monde a pu être vu. Grégoire N’Diaye le piroguier, secrétaire du CdS est excusé car c’est lui qui fait tout.

 Kagnout :   Le Pdt du Cds et Léon Sambou ont fait part de leur satisfaction de notre retour

 Youtou :   C’est ici qu’a été apprécié le tarif unique (demandez à Chantal et Ginette).  2ème retard de pirogue sans conséquence puisque tout le monde a pu être vu (et nous a permis de revenir sur les bolongs à la tombée du jour au milieu des oiseaux. Magnifique !).

 Dialang (Kaléane) :   La Case de Santé est en fait sur Dialang. Elle regoupe les quartiers de Dialang, Bafican, Dioher, Bacounoum, Etafoune, Koureng et Kaléane.

Carabane :   Repos apprécié à l’hôtel Carabane chez Gaby. Une prochaine mission pourrait aller au Barracuda chez Amat (trésorier du CdS). La semaine précédente Anima y avait consulté.

Logements

Chez Jean-ASSEB pas de changement : les chambres on connait. Charlemagne toujours aussi remarquable pour la cuisine. L’environnement par contre me semble évoluer. Plus de jeunes, qui y travaillent. Le soir guitare et chants. Sympa.. Nous avons eu 2 fois la chorale de jeunes qui est venue chanter pour nous. La seconde fois à notre demande le dernier soir. Très beau, émouvant!

 Oussouye chez Elisabeth : très bien.

Elinkine chez Luc : certaines chambres ne sont pas encore  terminées, donc confort inégal,  cadre très agréable.

Youtou : nous avons vu les locaux du logement potentiel. Il parait difficile de pouvoir y loger. En plus c’est un peu loin de tout et donc pas très pratique.

 Moyen de transport :  Le camion a été bien réparé par Amadou  (pompe et tuyau d’échappement). Nous avons eu un problème de frein à main qui est resté coincé, ce qui nous a obligé (après un arrêt en urgence à Diakéne et un refroidissement du train arrière gauche) de rouler doucement durant tout le séjour (c’est pas plus mal). Serge doit régler le problème avec Amadou. Sinon le moteur tourne parfaitement c’est tout le reste qui part. Il est tout de même en fin de vie.

       La présence du 4×4 de Jacques a été indispensable. Elle a permis à Jean-Pierre durant les consultations de faire les démarches, courses nécessaires… et lors de notre panne d’amener à bon port une partie de l’équipe. Les transports en pirogue sont toujours autant appréciés (y’a pas de mal à se faire du bien !).

 Sous-Préfecture de Cabrousse :  Le sous-préfet de Cabrousse   a aimé que nous soyons passés le voir pour lui donner le programme de notre mission. A faire systématiquement.

 Case de santé d’Eloubaline :  Jean-Pierre fera le point des contacts qu’il a pris sur le sujet. Je rapporterai simplement les propos de José/CPAS : « il conviendrait de contacter le chargé du développement à la Préfecture d’Oussouye pour savoir s’il n’y a pas un projet en cours ». Nous n’avons pu passer à la Préfecture : si cela peut être fait en avril !

 Projet eau potable à Eloubaline :  Voir compte-rendu de Jean-Pierre.

Internat :  Voir mon compte-rendu de la réunion du Comité de Gestion. A noter la responsabilisation croissante de Jacques et Pape.

 Prochaines missions :– Des médecins, pédiatres italiens viennent 1 fois par an à Cabrousse (en relation avec l’école catholique Padre Luigi). En octobre 2011 ils sont allés aussi à Bouyouye et Boudiediet. Alors qu’ils ne le faisaient pas au départ, ils préviennent maintenant Badiane. Il faudrait donc, pour la mission de novembre, savoir auprès de lui si cette mission est passée où et quand pour éviter la venue de 2 missions médicales en peu de temps sur un même lieu.

– L’ICP de Cabrousse nous a demandé de les prévoir lors d’une prochaine mission.                – Mamadou de Karounat aimerait que nous allions à Emaye.                                                       – demande pour Loudia Ouolof

– Ousmane médecin de l’hôpital d’Oussouye aimerait que nous allions dans son village Kaguit (de l’autre côté du bolong par rapport à Youtou, mais dépend du district de Zig ; si on lui en parle avant il obtiendrait l’autorisation).

 Association dentistes Doma Doma à Cabrousse :  Nous avons vu François et Odile dans leur cabinet. Ils ont maintenant l’autorisation de soigner les enfants et les adultes en urgence.

 Divers :     –     Nous n’avons vu le Dr Badiane que la 1ere semaine. Nous lui avons fait signer une attestation pour les médicaments.

      –     On a entendu parler d’internes en médecine sénégalais qui venaient consulter. En fait il s’agit d’internes en médecine casamançais qui venaient à la période de l’hivernage (donc pendant leur congés). Ousmane est un des fondateurs de leur association                    Il serait bien à la prochaine mission d’associer Fatima comme Assistante Dentaire.               –         Quelques outils ont été achetés et sont dans les armoires à Diem.                                     –         Voici ce que Jean-Pierre propose de prévoir par mission (on peut photocopier au Cap et « massicoter ») :  Prévoir par mission 1000 copies de 2 ordonnances et 400 copies de 8 étiquettes, 2000 sacs plastiques moyens et 6000 petits, un sac poubelle par jour pour la pharmacie et par médecin et ou dentiste, 500 Carnets de Santé,  6 rouleaux de sopalin

Conclusion :   J’ai apprécié la présence de Jean-Pierre comme 2ème logisticien. En particulier c’est lui qui a assuré tout le financier, ce qui n’est pas une mince affaire. Nous avons aussi pu conduire les 2 véhicules et avoir des activités simultanées (faire des courses et assister la mission par exemple). Je précise qu’il est reconnu comme le spécialiste, en Basse-Casamance, du ti’punch au rhum de Guinée ! On devra se poser la question du nombre de logisticiens dans l’avenir pour des missions importantes (plus de 10) et leur rôle respectif.

Encore merci pour le bon état d’esprit de tous et des nouveaux en particulier. C’est ainsi facile de faire la logistique d’une mission.                             Claude

Publicités
Cet article a été publié dans ACTUALITES, Comptes-Rendus des MISSIONS, RECAP documents publiès. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s