Focus sur la garderie de Diembering

En 2012, Alimatou, jeune enseignante sénégalaise, a créé à Diembering une garderie associative.

Depuis, elle dirige bénévolement cette structure qui offre de très bonnes conditions d’accueil aux enfants et permet aux mères de travailler sans avoir à les surveiller.

Alimatou recrute et salarie en tant qu’animatrice de jeunes mères célibataires. La garderie finance leur formation dans un objectif d’insertion à plus long terme.

AMK soutient depuis le début cette structure qui fonctionnait jusqu’à présent dans des locaux peu appropriés de l’école.

AMK et la mairie de Diembering ont conjugué leurs efforts pour trouver les moyens d’offrir à la structure un local adapté. Elle fonctionne cette année dans un local flambant neuf !

Ce local permet en outre à la directrice de mettre en œuvre des projets de développement qu’elle travaille avec l’inspecteur e la jeunesse : élargissement des périodes d’ouverture, accueil en préscolaire, développement du soutien scolaire, causeries, …

Afin de soutenir ce développement, AMK met en place un parrainage de la structure (cliquer ici pour accéder au bulletin de parrainage).

Nous vous invitons à découvrir ou mieux connaitre cette garderie.

La garderie, c’est aujourd’hui plus de 150 enfants inscrits, dont les plus jeunes ont 18 mois !

C’est dire que cette initiative originale en Casamance est utile et plébiscitée par la population du village. Les parents contribuent financièrement à l’accueil de leur enfant.

La garderie c’est un accueil à la journée de qualité.

Jeux, animation variées, ouverture avec notamment la participation ponctuelle de missionnaires d’AMK.

Les enfants ont le repas du midi et le goûter préparés sur place avec le souci d’un bon équilibre alimentaire.

En Afrique, comme en Europe, les gens et surtout les enfants, sont tentés par des aliments de plus en plus sucrés. La directrice est consciente de ce problème et de ses conséquences en termes de santé, et veille à la qualité alimentaire

A la garderie on apprend à respecter les règles d’hygiène élémentaires

On se lave les mains avant de manger.

On se brosse les dents après le repas …

même quand on est tout petit !

Et l’après-midi, c’est la sieste pour tous !

Alimatou a recouvert de bons matelas mousse de housses imperméables ; elle recouvre maintenant ces matelas de draps fournis par AMK. Ces draps sont régulièrement lavés … à la main.

En fin de journées, les enfants sont tous douchés !

On imagine l’intensité du travail pour une équipe permanente d’environ 8 personnes en comptant la directrice.

Il faut s’occuper des enfants, faire les courses, préparer les repas, faire le ménage, …

La directrice aimerait pouvoir recruter plus d’animatrices, mais les parents ont une capacité financière limitée.

Votre contribution, ponctuelle ou dans la durée par le biais d’un parrainage permettra l’embauche de nouvelles animatrices et le développement de nouveaux projets.

Alors, n’hésitez pas à retourner ce formulaire de parrainage

Merci pour votre soutien !

Parrainez le cabinet dentaire d’Elinkine

Le cabinet dentaire d’Elinkine a été réalisé grâce à l’engagement d’AMK et de Doma Doma, deux associations françaises, mais également de la Mairie et d’associations locales.

Il est le seul lieu de soins dentaires dans toute la zone géographique. Pour pérenniser son fonctionnement, AMK met en place un parrainage de la structure qui permettra l’approvisionnement en fourniture, consommables et la maintenance du matériel.

La contribution de patients ne couvre qu’une part minime des frais. Votre soutien est indispensable et permettra de soulager beaucoup de personnes qui souffrent de douleurs dentaire et de sauver des dents ! N’hésiter pas à retourner ce formulaire accessible en cliquant ici !

Ouverture du cabinet dentaire à Elinkine

Ça y est ! Le cabinet dentaire fonctionne !

Pour en arriver là, il a fallu :

Une forte motivation de la mairie qui a assuré les travaux d’aménagement du local ;

La mobilisation d’associations locales qui ont contribué au financement de ces travaux ;

L’engagement de l’association Doma Doma qui a fourni le matériel dentaire et procédé à son installation et assuré le suivi les travaux ;

L’engagement d’AMK qui a acheminé le fauteuil dentaire et met en œuvre ses moyens pour permettre le fonctionnement à long terme de ce cabinet ;

Et bien-sûr l’aval du médecin chef du district sanitaire d’Oussouye, très favorable à l’installation de cette structure dans une zone géographique totalement dépourvue d’offre de soins dentaires !

C’est l’association Doma Doma qui a démarré l’activité en ouvrant le cabinet chaque mercredi depuis le mois de février, suivi d’une mission dentaire d’AMK du 21 mars au 12 avril.

Christine, chirurgien-dentiste, a soigné 128 patients sur cette période de mission. Elle a été assistée par Maguy et Isabelle, infirmières toutes les deux. Rassurer les patients, apaiser pendant les soins ceux qui ont peur est l’une des fonctions importantes de l’assistante.

Les journées de travail ont été bien structurées !

Après un temps de préparation et de nettoyage des locaux, ouverture à 9 h et consultations jusqu’à 13 heures, suivi du nettoyage et de la stérilisation du matériel jusqu’à 14 heures.

A 15 heures : fin de stérilisation et rangement.

Reprise des consultations de 16h à 18 heures.

Grâce au groupe électrogène, les pannes d’électricité n’ont pas pénalisé l’activité.

La salle d’attente s’est remplie au fil des jours.

La notion de rendez-vous est difficilement comprise par la population locale. Une moyenne de trois à cinq patients manque à l’appel journellement. Ils sont immédiatement remplacés par d’autres qui n’ont pas rendez-vous. Certains viennent avec deux heures ou trois jours de retard, d’autres avec un jour ou trois heures d’avance … beaucoup d’entre eux sont dépendants du moyen de transport : taxi ou pirogue. Il faut donc s’adapter. Pour ceux qui viennent des îles, le déplacement en pirogue est un problème : le coût, les horaires, il faut donc dans la mesure du possible, réduire le nombre de séances en les gardant plus longtemps. Mais s’ils ne viennent pas alors qu’on leur a réservé beaucoup de temps, cela pénalise ceux qui auraient bien aimé être pris et à qui on a refusé faute d’une plage horaire disponible ! Il est difficile de fonctionner sans rendez-vous pour les soins dentaires. Le risque est que certains patients ne reviennent pas pour la fin de leurs soins et restent avec une dent à moitié soignée !

Le rôle de l’assistante est fondamental pour gérer les rendez-vous.

Il faut apprécier l’urgence en lien avec le dentiste. Un gros travail de pédagogie est nécessaire pour amener les personnes à comprendre l’utilité des rendez-vous, et la nécessité du suivi des soins. Des fiches par patient sont créées pour permettre ce suivi pendant la mission et d’une mission à l’autre.

Pour développer l’activité de ce cabinet, nous avons besoin de vous !

Les produits nécessaires aux soins, les « consommables », coûtent cher. Le modeste forfait payé par les patients permettra aux autorités locales de régler une partie des frais d’eau, d’électricité et d’entretien du local.

Nous avons besoin de parrains et marraines qui s’engagent à verser une somme même modeste par mois ou par trimestre afin de financer ces frais et de pérenniser le fonctionnement du cabinet. Vous recevrez un reçu annuel pour don : 15 € versés ne vous coûteront que 5 €.

Alors n’hésitez pas, et retourner ce formulaire de don

Nous avons également besoin de dentistes et d’assistant(e)s. Pourquoi pas vous ? Outre l’aide apportée, c’est une occasion exceptionnelle de rencontrer une population accueillante, de découvrir une autre culture et une magnifique région !

Sinon, n’hésitez pas à communiquer cet « appel aux dentistes » autour de vous !

Merci de votre engagement et de votre soutien à nos côtés

Quelques nouvelles de la mission de février 2019

C’est encore une grosse équipe d’AMK qui s’est dépêchée en Casamance début février : 4 médecins, 1 dentiste, 1 pharmacien, 2 infirmières, une assistante, 3 collaborateurs locaux et 2 logisticiens.

Pendant deux semaines, l’équipe a enchaîné, conjointement ou successivement, consultations médicales et dentaires, et médecine scolaire, dans neuf villages de Basse Casamance.

Ils sont rentrés, forts de cette aventure humaine partagée. La forte mobilisation des soignants dans les postes de santé, des membres des comités de santé, des enseignants, des bénévoles des villages ont largement contribué à la réussite de cette mission.

Des pathologies lourdes ou préoccupantes ont été dépistées chez des patients, enfant ou adulte, qui ont été référés au Dr SENGHOR qui nous a informés de la mise en œuvre du suivi de ces patients.

En conclusion, un bilan très positif pour cette première mission 2019 !

Quelques nouvelles des actions d’AMK

La fin d’année a été bien chargée pour AMK !

La première mission est intervenue du 29 novembre au 16 décembre.

Quelques membres de l’association se sont rendus en Casamance mi-novembre pour préparer cette première mission de consultations médicales et dentaires qui s’est très bien passée, dans un bon un esprit d’équipe, et avec une grande motivation et une forte implication de tous : médecins français et sénégalais, dentistes, pharmacien, infirmières, logisticiens, assistantes dentaires sénégalaises et assistant sénégalais en pharmacie.

Au fil des années la collaboration avec les équipes de soins locales et les comités de santé en charge de la gestion des postes de santé se renforcent.  On constate aussi une meilleure prise en compte de leur santé par les patients eux-mêmes. Les consultations ont permis de dépister quelques pathologies sévères nécessitant une prise en charge spécifique qui ont été signalées au Dr Senghor, le médecin chef du district sanitaire, et qui seront suivis.

Beaucoup de travail, comme toujours, pour les dentistes ! Or nous manquons de chirurgiens-dentistes. Nous renouvelons notre appel aux praticiens !

Le 8 décembre a été un moment fort pour tous avec la cérémonie d’hommage à Claude Sagnes, fondateur de l’internat de filles de Diembering qui portent désormais son nom.

Claude n’a jamais ménagé ses efforts pendant trois ans pour créer cette structure, ni pour l’accompagner depuis son ouverture, il y a maintenant plus de 8 ans !

Et, enfin, le projet de local « garderie » porté par AMK depuis plus de deux ans, en lien étroit avec Alimatou, initiatrice et Directrice de la structure, et la Mairie de Diembering vient d’aboutir.

Hervé, notre trésorier et logisticien, a passer un mois sur place pour finaliser le chantier. Les enfants du village ont mis la main à la pâte pour le nettoyage final. Et les clés ont été remises à Alimatou en décembre.

Nous remercions les généreux donateurs privés et associatifs qui ont permis cette belle réalisation !

Pour plus d’informations lisez notre dernière newsletter ou consulter le journal annuel 2018 de l’association

Vous souhaitez soutenir les actions d’AMK, cliquez ici

Nous vous souhaitons une très bonne année 2019, et vous remercions de votre soutien.  

 

 

Quelques nouvelles de la mission d’août 2018

En août dernier, 5 enseignantes ont renforcé l’équipe de la garderie de Diembering pendant deux semaines.  

En pleine saison d’hivernage, période chaude et humide où l’activité bat son plein dans les rizières, la garderie offre aux enfants du village un accueil adapté.

L’équipe sénégalaise était composée cet été de six personnes dirigées par Alimatou, la directrice de la structure.

La garderie accueille une centaine d’enfants âgés de 3 à 14 ans.

Alimatou demande aux enseignantes missionnaires de s’occuper des enfants, de proposer des animations, des jeux, des activités pédagogiques.

Elle valorise ces apports extérieurs également très appréciés des animateurs sénégalais qui savent en tirer profit pour les enfants.

Les missionnaires françaises avaient amené dans leurs valises beaucoup de jeux et de matériels que les enfants ont découverts et utilisés avec intérêt et bonheur !

Les enfants prennent un petit déjeuner et le repas de midi à la garderie.

Il faut donc faire les courses, ce qui incombe à la directrice, et préparer les repas, tâche à laquelle elle contribue aussi !

Avec le concours à tour de rôle des animatrices.

En effet, chacun des adultes participe aux diverses tâches d’intendance, y compris les missionnaires qui ont partagé tous les aspects de la vie de la garderie.

Les enfants se lavent tous les mains avant de manger

Après le repas, sieste obligatoire pour tous ! 

Les conditions climatiques, l’intensité du travail à fournir au quotidien sont très éprouvants. Mais, la qualité des relations, l’accueil chaleureux et attentionné des sénégalais transforment ces missions en aventure humaine d’une rare richesse !

La fatigue est vite oubliée, laissant la place à l’envie de revenir !

Comme l’an passé, avec le concours du Club Raid Latécoère, AMK a envoyé du matériel en Casamance pendant  l’été :

Pansements, compresses, matériel orthopédique pour l’hôpital d’Oussouye, livres dictionnaires pour l’internat et le collège, draps pour la garderie, … soit plus de 360 kg de matériel répartis dans 29 cartons ont ainsi été acheminés. Cet envoi répond à des besoins ciblés des divers destinataires.

Une nouvelle mission de consultations médicales et dentaires se prépare à partir en novembre.

Nous ne manquerons pas de vous en donner des nouvelles !

Vous souhaitez soutenir les actions d’AMK ou y participer

N’hésitez pas à nous contacter sur : a.m.kassoumaye@gmail.com

Quelques nouvelles de la mission de janvier 2018

C’est une grosse équipe qui s’est dépêchée en Casamance du 27 janvier au 11 février pour une nouvelle mission itinérante :

4 médecins ! Il était prévu que Benoit ne nous accompagne que la première semaine. Il a été inopinément remplacé la seconde semaine par Arnaud, interne en pédiatrie, passionné de médecine, orienté vers nous par Natacha l’infirmière chef de poste d’Elinkine. Nous le remercions pour sa collaboration sérieuse et entière.

2 dentistes, 3 infirmières, 1 pharmacien et 2 logisticiens français complétaient cette équipe, ainsi que nos 3 fidèles collaborateurs casamançais Ibu, Fatima et Maïmouna.

En camion, ou en pirogue, nous avons sillonné la région pour desservir neuf villages, parfois très isolés et enclavés.

Il a fallu à Pierre un trésor d’ingéniosité pour placer dans le camion 15 personnes, les caisses de médicaments, les grosses malles contenant le matériel dentaire, la valise de soins dentaires, le générateur et les sacs de chacun !

641 personnes, soit 195 hommes, 330 femmes et 80 enfants ont pu bénéficier d’une consultation  médicale et des médicaments prescrits à cette occasion.

Les médecins ont pris le temps de la concertation, travaillant dans un esprit collégial profitable aux patients. Philippe, médecin rompu à la médecine humanitaire, avait amené son échographe portable bien utile pour préciser certains diagnostics.

Le concours d’un membre de l’équipe de soins local est précieux pour traduire les échanges entre médecin et patient.

Sur le plan dentaire, les deux dentistes ont traité 325 patients, dont 80 hommes, 159 femmes et 86 enfants.

La radio portable et la valise de soins dentaires permettent des soins conservateurs. Lorsque les soins nécessitent plusieurs séances, les patients sont orientés vers le cabinet dentaire de l’association partenaire Doma Doma à Cabrousse. Pour certains cependant, les distances sont rédhibitoires. Le cabinet dentaire en cours de création à Elinkine va rapprocher des soins dentaires les populations de nombreux villages isolés et des îles.

L’expérimentation en médecine scolaire s’est poursuivie, avec l’aval du médecin chef de district et l’aide de l’inspecteur d’académie, dans les classes de cours préparatoire de 7 villages, concernant 117 enfants âgés majoritairement de 7 à 9 ans.

Après une présentation aux élèves du déroulement de la matinée, les séances ont débuté par une sensibilisation à l’hygiène bucco-dentaire réalisée magistralement par Maïmouna …

… suivi d’un dépistage effectué par un dentiste.

Ensuite, chaque enfant a bénéficié d’un examen staturo-pondéral et d’un examen clinique complet avec dépistage d’éventuels troubles visuels et auditifs.

Le concours des enseignants est indispensable au bon déroulement de ces visites médicales. Nous suggérons toujours aux enseignants de mettre en place une activité quotidienne de brossage des dents à l’école. Nous fournissons les brosses à dent.

Impliquer les parents est essentiel. Lorsque les parents assistent à l’examen de leur enfant, l’échange permet au praticien de mieux évaluer l’état de santé de l’enfant et de donner explications et conseils.

La médecine scolaire dans des villages reculés sénégalais ne peut être uniquement préventive. Si des soins sont nécessaires, il faut les prodiguer. Là encore, la participation d’un membre de la famille est indispensable pour la remise des médicaments, l’explication de la prescription médicale ou pour accompagner les soins dentaires.

La collaboration avec l’équipe de soins locale, les membres du comité de santé, les bénévoles, interprètes, ticketteurs, cuisinières, est indispensable pour la réussite de ces journées de consultation

Bravo à tous ces bénévoles casamançais qui travaillent à nos côtés au service de leur communauté !

Cette mission a également permis d’organiser une causerie avec les résidentes de l’internat.

Annie, médecin, Françoise, puéricultrice, et Maguy, infirmière, sont intervenues à l’internat pour répondre à beaucoup de questions posées par écrit anonymement  par les résidentes et remises en début de mission par les directrices de la structure. Ces questions concernent essentiellement la puberté et la sexualité.

Quand elles sont arrivées le samedi midi pour cette causerie, les résidentes  terminaient la lessive et le gros ménage de la fin de semaine. Les intervenantes avaient préparé la séance, avec documentation et schémas anatomiques à l’appui.

Les jeunes filles ont été très intéressées et participantes. L’intervention collective a été suivie de quelques entretiens individuels pour certaines d’entre elles.

Une autre mission est actuellement sur le terrain. Nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles à son retour !

Vous souhaitez soutenir les actions d’AMK ou y participer

N’hésitez pas à nous contacter sur : a.m.kassoumaye@gmail.com

Quelques nouvelles de la mission de novembre

La saison des missions 2017/2018 a commencé pour AMK avec une première mission en Casamance du 19 novembre au 3 décembre dernier

L’équipe était composée de trois médecins, deux dentistes, un pharmacien, deux infirmières et de deux logisticiens, et bien sur de nos collaborateurs locaux, Ibou interprète auprès du pharmacien pour expliquer comment  prendre les médicaments, ainsi que Fatima et Maïmouna, assistantes dentaires.

Cette mission a été marquée par une première expérimentation d’intervention en médecine scolaire à la demande du médecin chef du district

Des examens médicaux ont ainsi été réalisés dans les classes de cours préparatoire dans quatre villages. 95 enfants en ont bénéficié.

Les cas de pathologie lourde nécessitant des examens complémentaires ou un suivi ont été déférés au médecin chef de district. Les pathologies pouvant être traitées de suite l’ont été. Beaucoup d’enfants ont déjà très tôt des caries à un stade avancé.  Les cas dépistés ont été soignés le jour même ou orienté vers le poste de santé de Kabrousse qui héberge le cabinet dentaire de l’association Doma Doma.

En parallèle, 564 consultations médicales et 250 consultations dentaires ont été effectuées dans 8 villages

Sur le plan médical, quelques pathologies graves ont été diagnostiquées et déférées au médecin chef de district. Le dosage de glycémie systématique effectué par les infirmières a permis de dépister beaucoup de diabètes non diagnostiqués.

Il faut pendre beaucoup de temps pour expliquer l’utilité du traitement et du régime alimentaire dans le cas de maladies au départ « silencieuses » telles que le diabète ou l’hypertension artérielle.

Sur le plan dentaire, le nouveau matériel dont nous avons pu nous équiper, notamment l’appareil de radio portatif, permet de pratiquer d’avantage de soins conservateurs. Il y a une progression notable de ces soins, et cela bien souvent à la demande des patients. Les choses évoluent ; les patients ne viennent plus seulement avec une demande d’extraction de dent douloureuse !

Le travail de prévention dentaire se poursuit

Il est essentiel d’éduquer les enfants à l’hygiène bucco-dentaire. Nous avons suggéré aux enseignants, avec l’accord du directeur d’école, de mettre en place une activité quotidienne de brossage des dents. Cela fonctionne déjà régulièrement dans quelques écoles.

La mairie de Mlomp met en œuvre les travaux d’aménagement du futur cabinet dentaire d’Elinkine

Une réunion de chantier s’est déroulée dernièrement. Les travaux devraient être terminés d’ici un mois. Ce projet, en cours de réalisation, a pour objectif d’offrir à la population l’accès aux soins dentaires sur un territoire qui en est pour l’instant dépourvu.  Il fait l’objet d’une coopération des associations Doma Doma et  AMK avec la mairie. Les associations sont chargées d’assurer l’équipement du cabinet et la ressource en praticiens dentaires.

Trois semaines après l’appel pour sauver Thérèse, la somme nécessaire pour financer son voyage à Paris et les frais annexes à l’intervention chirurgicale est réunie !

Nous vous remercions pour votre générosité sans laquelle rien ne serait possible !

Vous souhaitez soutenir les actions d’AMK ou y participer

N’hésitez pas à nous contacter sur : a.m.kassoumaye@gmail.com