Quelques nouvelles de la mission de janvier-février

C’est une équipe composée de 3 médecins, 2 dentistes, 2 infirmières, une pharmacienne, de 2 logisticiens et de nos trois fidèles collaborateurs sénégalais qui a rempli cette nouvelle mission du 25 janvier au 9 février.

Au programme, consultations itinérantes médicales et dentaires, associées dans trois petits villages à des séances de médecine scolaire.

La compétence en orthoptie d’une des infirmières a permis la réalisation de nombreux tests de vision, avec prescription de lunettes.

L’équipe est intervenue dans 9 villages : Diantène, Kagnout, Cachouane, Djiromaïth, Loudia Wolof, Diakène Diola, Cap Skirring et Cabrousse, et Diembering le premier et le dernier jour de mission.

Comme toujours, le camion était chargé au maximum avec tout le matériel, les caisses de médicaments, et les sacs des uns et des autres lors des transferts d’un campement à un autre.

Plusieurs villages étaient accessibles en pirogue, nous donnant l’occasion d’un moment de détente au fil de l’eau dans les bolongs.

Bien en amont les autorités médicales et administratives avaient été informées du programme de la mission.

Dans la semaine de préparation de la mission, les logisticiens, Bruno et Brigitte, ont rencontré à l’hôpital le Dr CISSE, en l’absence du Dr SENGHOR, médecin chef du district sanitaire. Le Dr CISSE les a accueillis en s’exclamant « Ah, AMK, vous faites sortir de chez eux des personnes que l’on ne voit jamais au poste de santé » !

Ils ont également rencontré l’inspecteur d’académie qui a contacté devant eux les directeurs des écoles concernées par la médecine scolaire, en insistant sur la nécessité d’informer et de convoquer les parents.

Puis, ils ont rencontré les infirmiers chefs de poste (ICP), les membres des comités de santé pour chacun des postes ou des cases de santé, ainsi que les directeurs et les maîtres des écoles pour préparer ces journées de consultation et de médecine scolaire. Cette préparation est indispensable pour permettre ensuite une bonne collaboration.

Les médecins, Mireille, Amélie et Michel, ont effectué 560 consultations pour 316 femmes, 174 hommes et 70 enfants.

De nombreux patients présentent des pathologies ostéo-articulaires dues « au travail et à l’âge » que l’on ne peut guérir mais calmer. Il faut prendre le temps de prodiguer les conseils pour protéger dos, lombaires, genoux …

Les médecins constatent aussi des diabètes, des hypertensions artérielles, suivis ou pas ! Il est encore difficile pour beaucoup de patients d’envisager de suivre un traitement pour une maladie « silencieuse », ou lorsque les symptômes s’estompent ! Là encore, il faut un long travail d’éducation à la santé. La prise en charge médicamenteuse des patients a été assurée.

Pour certaines pathologies chroniques un traitement de plusieurs semaines a été fourni. Roxane, pharmacienne, a été secondée par Ibu pour la traduction des conseils relatifs à la prise des médicaments.

Les infirmières, Françoise et Stéphanie, chargées de la pré-consultation ont réalisé par ailleurs de soins (pansements, extractions de bouchons d’oreille), et des analyses à la demande des médecins (glycémie, analyse d’urine, test de grossesse).

Stéphanie est aussi orthoptiste. Elle avait amené son matériel de test visuel, et a pu procéder à 198 tests de vision. La demande est énorme ! Ces tests ont donné lieu à la délivrance de verres correcteurs sur place grâce à notre stock de lunettes, ou d’une ordonnance pour aller s’approvisionner auprès d’AMOA, une association partenaire qui a installé à Cabrousse un technicien en optique.

Deux nouveaux dentistes, Alain et Marc, ont fait efficacement équipe avec Fatima et Maïmouna nos deux assistantes dentaires.

Le cabinet dentaire d’Elinkine qui fonctionnait depuis décembre rend un énorme service à la population mais ne suffit pas à couvrir les besoins. Les consultations itinérantes sont toujours nécessaires.

Les séances de médecine scolaire commencent par une séance de prévention dentaire suivie d’un dépistage bucco-dentaire, et se poursuivent par le contrôle du poids et de la taille, les tests d’acuité visuelle, et enfin l’auscultation par le médecin.

Les visites médicales concernaient des classes de CI (cours d’initiation, enfants de 5 à 6 ans) et CP. Etant donné les petits effectifs des classes, les maitres avaient été invités à orienter des élèves d’autres classes qui les préoccupaient sur le plan de la santé. Beaucoup de parents étaient présents, mais sans toujours oser s’avancer près du médecin. Il faut les accompagner. Il faudra du temps pour les amener à prendre conscience de l’importance de leur place auprès du médecin.

Tous les soins prescrits par le dentiste (certains soins impossibles sur place ont été orientés vers le cabinet dentaire) ou par le médecin (prescription de médicaments, soins infirmiers) ont été effectués dans la journée avec la présence des parents. Cela a permis, là encore, de donner informations et conseils.

Des séances de prévention dentaires ont également été effectuées dans les trois écoles dans d’autres classes, en priorité dans les CM. Suite à toutes ces séances de prévention, des brosses à dent sont remises au maître pour la mise en place d’une séance quotidienne de brossage des dents.

Une nouvelle mission se prépare pour le mois d’avril. Nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s